« Devant vous, l’immolation d’un douzième moine tibétain… »

Traduction de 面对十二位西藏僧尼的自焚……” par Tsering Woeser, 29 novembre 2011

« L’immolation des Tibétains est inutile, qu’en penses-tu? » Le journaliste français me posa froidement la question. Sentant la douleur transpercer mon cœur, je retins avec difficulté mes larmes et dis : « Peut-être est-ce inutile, mais toute personne possède sa dignité, et les Tibétains qui s’immolent veulent la même dignité pour leur peuple… ».

La première fois qu’un média m’interviewa, je ne pus contenir mes sentiments, même si être journaliste implique naturellement de poser minutieusement de telles questions.

Mais si même les journalistes ignorent l’immolation en 1963 d’un grand moine bouddhiste à Saigon « pour la protection du bouddhisme et de la souveraineté du peuple », ainsi que la vague d’immolations qui suivit, comment pouvons-nous espérer que le public et la communauté internationale puissent comprendre pourquoi à ce jour plus de 12 Tibétains se sont immolés ? Et que cette incompréhension soit si répandue est vraiment inquiétant.

En réalité, parmi les croyants du bouddhisme ou encore d’autres religions, à chaque moment de grande catastrophe historique, il y a toujours eu des gens osant prendre la responsabilité de se sacrifier pour la religion. Même dans la Chine contemporaine, les moines du monastère de Guiyuan de Wuhan, lors de la révolution chinoise de 1911, s’immolèrent afin de prévenir les troupes Qing de détruire le monastère, ou encore les moines du monastère Famen de Xi’an, qui au début de la révolution culturelle s’immolèrent pour empêcher les gardes rouges de briser la pagode du monastère.

Le journaliste me posa encore une autre question : « Pourquoi les Tibétains qui s’immolent sont-ils tous si jeunes? »

Je sais que cette question du journaliste est présente chez plusieurs personnes. J’ai voulu répondre : est-ce que vraiment être jeune est synonyme d’impulsivité ou d’obéissance aveugle? J’ai voulu dire : Jeanne d’Arc de France n’était pas elle-même très jeune? Cette jeune paysanne qui mena les armées françaises à résister contre l’invasion des troupes anglaises n’avait que 19 ans lorsqu’elle subit la mort sur le bûcher, alors qu’elle reste dans le cœur des Français « la déesse de la liberté » à la gloire inoubliable.

Sur Twitter, quelqu’un me dit : alors que l’on renversait le dictateur égyptien Moubarak, parmi la multitude des informations, les paroles d’un père de 50 ou 60 ans touchèrent particulièrement le peuple : « Les gens de ma génération n’osaient rien dire, n’osaient rien faire, croyant ne jamais voir la démocratie, mais ce sont finalement nos enfants qu’ils l’ont réalisé. Ces enfants nous ont donné l’espoir et le rêve, c’est une seconde vie qui commence pour moi ». Bien sûr, la Chine est encore loin de ses jours démocratiques, alors que les Tibétains réprimés crient de toutes leurs forces à travers le brasier ardent : « Le Tibet veut la liberté ! », « Que le Dalaï-lama revienne au Tibet ! ».

Plusieurs personnes considèrent encore l’immolation des Tibétains comme un suicide, voilà une opinion totalement dégradante. Le grand moine Qiangbajia Cuogesi, reconnu pour sa pratique religieuse, l’a déjà dit : « L’immolation des moines tibétains ne viole absolument pas l’enseignement bouddhiste sur la destruction de la vie, et n’entre pas en conflit avec les lois du bouddhisme et constitue encore moins un péché. Car les motifs et les buts de l’immolation des Tibétains ne sont aucunement souillés par un arrière-goût d’égoïsme… c’est pour protéger le bouddhisme, pour reconquérir la liberté démocratique et les droits du peuple tibétain », véritablement il s’agit de « la voie du Bodhisattva que de s’abandonner pour l’autre ».

Je dois, oui, je dois absolument citer Örkesh Dölet, l’un des chefs du mouvement étudiant de 1989, qui, lors du soir de la diffusion de l’enregistrement vidéo de l’immolation de Palden Choetso, s’exprima coup sur coup sur Twitter.

« Devant vous, l’immolation d’un douzième moine tibétain. Priez, réfléchissez, laissez la morale vous irriguer de nouveau par le haut : c’est la seule petite chose que nous pouvons faire devant l’écran d’ordinateur, c’est la seule attitude correcte face au nirvana de ces vies pleines de souffrances ».

« Les immolations des moines tibétains stupéfièrent plusieurs personnes. Après la stupeur, plusieurs devinrent furieux. Mais je crois plutôt qu’il faut d’abord crier notre immense respect et notre deuil pour la disparition de ces vies ! Voilà ce qu’est l’humanité, cette chose que nous avons tranquillement perdue dans la Chine du Parti communiste. »

« Devant vous, l’immolation d’un douzième moine tibétain, un peuple privé de respect, de deuil, de réflexion est un peuple dont le sens de la morale laisse paraître de sérieuses distorsions et défaites ».

« Devant vous, le douzième nirvana d’un moine tibétain. L’impartialité, le calme et la sagesse se révèlent tous sinistres ! »

Enfin, Örkesh Dölet posa une question, qui, d’un tout autre niveau de signification, semble être une réponse à « l’inutilité » de l’immolation des Tibétains : « Devant le puissant Empire britannique, le mouvement pour l’indépendance de l’Inde remporta tout de même la victoire, car le mouvement de résistance non-violente lancée par Gandhi déstabilisa complètement la supériorité morale dont les Anglais étaient immensément fiers, allant jusqu’à la détruire ! C’est justement parce que l’Angleterre était immensément fière de sa supériorité morale !! L’immolation du douzième moine tibétain sera-t-elle suffisante pour ébranler la conscience du peuple chinois ? »

À ce sujet, je suis sans réponse.

2011/11/23

Advertisements
Cet article, publié dans Traduction, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s