Les racines du conflit entre Chinois et Tibétains dans les campus

Les racines du conflit entre Chinois et Tibétains dans les campus

Traduction de 校园汉藏冲突的始作俑 par Tsering Woeser, 6 janvier 2011

Il n’est pas rare que des conflits surgissent dans les campus scolaires. Ceux-ci sont normalement tolérés sous le prétexte que les jeunes adolescents sont particulièrement susceptibles de créer de telles dissipations. Récemment, au Collège des ingénieurs ferroviaires de Chengdu, entre 2000 et 3000 étudiants Han ont attaqué environ 300 étudiants tibétains, mais ce conflit n’attira que peu d’attention. Cela est peut-être dû à la réaction plutôt rapide des autorités locales : le conflit scolaire qui éclata le 14 décembre dernier nécessita même une intervention de la police spéciale pour le réprimer, mais sur internet, presque tous les renseignements pertinents concernant ce cas furent supprimés, ce qui suggère que les autorités sont pleinement conscientes de la gravité de l’incident.

Le nombre d’étudiants en dit déjà très long sur le problème. Dans un commentaire publié par un des attaquants, qui empira encore plus la querelle entre Tibétains et Chinois, une forte odeur de poudre se fait sentir. Je me souviens d’il y a plusieurs années, lorsque j’étudiais à l’Institut des Nationalités du Sud-ouest, des bagarres éclataient souvent entre les étudiants des différents groupes ethniques, mais jamais à une si grande échelle, ni dans un affrontement au ratio si déséquilibré, comme s’il s’agissait d’assiéger cruellement l’ennemi. Et l’opinion exprimée dans cet article est encore plus terrible : « Suite à la guerre de la nuit dernière, les élèves Han ont remporté une grande victoire. L’école a muté les élèves tibétains, et bien sûr, certains Tibétains furent amenés à l’hôpital. La nuit dernière, notre slogan a résonné très fortement : « Frappe les Tibétains, augmente tes résultats ».

Beaucoup de gens furent pris d’horreur : comment une haine ethnique si profonde est-elle possible ? J’ai relevé cette phrase : « Les rancunes entre Han et Tibétains au Collège des ingénieurs ferroviaires sont profondes… » On ne sait toujours pas combien d’étudiants dans ce collège secondaire sont Tibétains. À partir d’une recherche d’informations sur internet, selon le gouvernement provincial du Sichuan, les autorités locales mirent en œuvre la politique d’éducation gratuite « 9+3 » dans le district tibétain. En 2009, 105 élèves tibétains des districts de Ganzi et d’Aba étaient inscrits à cette école. Puis, en 2011, le nombre d’élèves tibétains dans le collège monta à 200-300 élèves.

Que signifie cette politique du « 9-3 » ? Il s’agit d’une décision du gouvernement provincial du Sichuan pour la période allant de 2009 à 2013 : la mise en œuvre dans les districts tibétains d’un plan quinquennal « 9-3 », visant l’éducation gratuite en enseignement professionnel. Selon ce plan, les étudiants tibétains disposent de neuf années d’enseignement obligatoire gratuit, suivies de 3 ans d’enseignement professionnel gratuit. À cette fin, les diplômés et non diplômés des districts tibétains se rendant dans les districts Han du Sichuan pour y recevoir une éducation secondaire et professionnelle gratuite s’éleva à 10,000 par année, soit 50,000 sur 5 ans.

Cela fait suite aux émeutes violentes de 2008 au Tibet. Les autorités du Sichuan mirent alors en place de nouvelles initiatives en matière d’éducation qui consistent à accélérer de beaucoup le taux d’assimilation des Tibétains par des traitements préférentiels. Le « 9-3 » s’appliquera à plus de 50,000 jeunes issus des zones rurales et pastorales du Tibet, les relocalisant dans des écoles Han, où ceux-ci se trouveront du matin jusqu’au soir en contact avec de nombreux étudiants Han. Une telle « Hanisation » devra aider les autorités « à instaurer la paix et l’ordre à long terme dans les districts tibétains. » Voilà l’essence de la politique chinoise en matière d’éducation des minorités nationales : « la paix et l’ordre à long terme ».

Toutefois, les intentions des administrations locales ne sont aucunement comprises par les Han ordinaires. Ils ne comprennent qu’une chose : les Tibétains et les autres étudiants minoritaires reçoivent automatiquement plus de points lors des tests, en plus d’une allocation de subsistance et d’autres aides. C’est ce qui fait naître la rage dans leur cœur. Certains étudiants Han mécontents ont écrit sur internet : « Chaque école du Sichuan qui applique la politique du 9-3 doit connaître de telles batailles… …Lors de début de la politique tibétaine du 9-3, les autorités de l’école sont venues nous dire qu’il ne fallait surtout pas provoquer les Tibétains…»

La phrase « Il ne faut pas provoquer les Tibétains » est importante, car elle laisse voir les nombreuses années de propagande de diabolisation répandue par le gouvernement, en particulier suite aux manifestations tibétaines de 2008. Les autorités, à partir de l’histoire et de l’actualité, n’ont ménagé aucun effort pour diffuser diffamation et distorsion des faits, avec pour conséquence une forte augmentation de l’hostilité et un approfondissement du fossé entre les deux nationalités. En effet, ces dernières années, les conflits de campus entre Tibétains et Han se produisent souvent et de plus en plus sérieusement. En octobre 2010, dans la ville de Zigong, province du Sichuan, les étudiants Han d’un collège technique ont assiégé les élèves tibétains, tuant l’un d’entre eux et en blessant plusieurs autres.

Dans le but « d’instaurer la paix et l’ordre à long terme dans les districts tibétains », les autorités locales (sans doute à reculons) ont mis beaucoup d’effort afin de mettre en place une politique d’assimilation en éducation. Bien sûr, cette politique fut détruite par des étudiants criant à la chaîne des slogans du genre « Frappe les Tibétains, augmente tes résultats », mais les véritables racines de la haine ethnique sur les campus ne sont-elles pas autorités locales elles-mêmes ?

Publicités
Cet article, publié dans Traduction, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s